Mardi 19 février 2013 2 19 /02 /Fév /2013 16:05

C’est bien connu, on n’arrête pas le progrès triomphant, même si parfois l’on en vient à se demander si un bon coup de frein ne serait pas des plus utiles.

Pourquoi sommes nous ainsi quatre fers en l’air ? Tout simplement parce que l’on vient de découvrir le dernier projet en provenance de Dubaï : la construction de la plus grande roue du monde, sur une île artificielle...

Le futur rond géant, dénommée les « Yeux du Dubaï », atteindra 210 mètres (le London Eye de Londres fait désormais figure de petit borgne avec ses 135 m tout comme l'actuelle détentrice du record, la roue Singapore Flyer, 165 m), et sera inauguré en 2015. Avec ses 600 m de circonférence, à deux à l'heure, cela laissera du temps pour observer le désert...

grande-roue.jpg

Notez, ce n’est pas que l’on trouve cela inintéressant, loin de là. Lorsque l’on voit les maquettes, on peut s’émouvoir devant tant d’ambitions et, quelque part, de beauté. Et au passage, on salue le génie des ingénieurs.

Néanmoins, après la plus haute tour, le plus haut jet d’eau, la plus grande « grande roue », on se demande bien où cette course s’arrêtera dans les émirats ? Bientôt le plus grand feu tricolore à Dubaï, ou l’antenne la plus parabolique ?

Bon, on ne voudrait surtout pas passer pour les ronchons de service, d’autant qu’il nous arrive également d’être totalement émerveillé. Regardez le dernier projet du britannique Norman Foster, qui vise beaucoup plus haut. Le célèbre architecte vient de présenter ses plans… d’habitat sur la lune.

Le projet a été établi en collaboration avec l’Agence spatiale européenne (ESA), que l'on avait connu beaucoup plus lunatique au moment de s'intéresser à la conquête spatiale.

moonbase_foster_partners2.jpg

Foster a réfléchi au moyen d’établir une base lunaire qui pourra accueillir quatre astronautes. Et pas besoin de faire appel aux filles d’Ariane pour transporter les parpaings tout là-haut. L’idée est de transformer le sol lunaire en matériau de construction, en superposant les couches, afin de prémunir les futures structures gonflables, qui feront office de bâtiment, des météorites, rayons gamma et autres fluctuations de températures élevées.

moonbase_foster_partners2-copie-1.jpg

Avec la technologie actuelle, il faudrait moins de deux semaines pour construire un bâtiment complet.

Et on ne peut s'empêcher que ce projet sera un pas bien plus immense pour l'humanité que l'édification de la grande roue émirate...

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Publié dans : Insolite
Retour à l'accueil

Abonnement

Blog Roll Atlantis RH

Suivez nous

ATLANTIS-RH VIADEO ENCART 300X250 4000-2

Ebuzzing - Top des blogs - Emploi

Rechercher

OFFRES D'EMPLOI

Vous cherchez un emploi dans le BTP?

Nos dernieres annonces


CDI

Chef de Projet / Ingénieur Structure (H/F)

Paris, Ile de France (France) - 40000 à 50000€/an
CDI

Chargé d’Affaires BTP (H/F)

Bretagne (France) - 48000 à 55000€/an
CDI

Ingénieur Structure (H/F)

Evreux, Haute Normandie (France) - 38000 à 43000€/an
CDI

Responsable Pole Bâtiment (H/F)

Aix en Provence, Paca (France) - 60000 à 70000€/an

A la une

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés