Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog de l'Ingénierie de la Construction

Les PME encore loin d'Internet et des réseaux sociaux

Publié le 11 Novembre 2012 par Le blog des cadres du BTP in Réseaux sociaux

faveQui va piano va sano, surtout sur les réseaux sociaux. C'est ce que l'on se disait en découvrant les chiffres d'une enquête estampillée "française" sur un site internet dont nous tairons le nom (mais pas le lien).

Oui, tout cela était réjouissant : selon l'étude mentionnée et "effectuée auprès d'environ 500 PME" , "66% des responsables interrogés ont déclaré utiliser davantage ces outils par rapport à l'année dernière. Un peu moins d'un tiers des sondés publie du contenu, principalement marketing, sur la plupart des réseaux, au moins une fois par jour. Sur une semaine, 43% des responsables indiquent passer au moins 6 heures sur ces outils, 25% y passent entre 6 et 10 heures et 18% plus de 11 heures Facebook est largement plébiscité (90%), devant Twitter (70%), LinkedIn (50%), Google+ (32%) et Pinterest (29%).

Notre french flair s'étonnant de l'absence de notre Viadéo national, nous avons été vérifier l'origine de cette étude qui s'avère être... américaine. Allez, pan sur les doigts de l'auteur, que l'on ne l'y reprenne pas !

Les chiffres eux mêmes étaient chiffonnants, car à y regarder de plus près, la situation française est bien différente : selon une étude récente (et française celle-là), 14 % seulement des sociétés de moins de 50 salariés (plus de 95 % des entreprises françaises) sont présentes sur les réseaux sociaux (alors qu'un profil d’entreprise sur un réseau social est souvent plus payant en termes de référencement que son propre site internet). Remarquez, ce qui va suivre tempère parenthèse et ardeurs : la moitié des PME françaises n’ont toujours pas de site internet. Surprenant. Encore mieux : 73 % du web français n’est jamais mis à jour. Qui a dit que nous étions d'incorrigibles conservateurs ?

Et quid des PME du BTP ? Nous n'avons pas d'étude récente à nous mettre sous la dent. Nous rappellerons donc juste ces chiffres datant de mars 2012 :  la moitié des dirigeants (49 %) estimait alors que les réseaux sociaux constituent aujourd’hui un moyen de communication complémentaire aux modes de communication classiques. Malgré la faible utilisation de ces réseaux sociaux, 19 % des dirigeants les jugeaient incontournables pour communiquer avec les clients et prospects.

Reste à savoir si tout ceci s'est traduit dans les faits, et les frais inhérents à la gestion d'une bonne stratégie digitale.

 

Commenter cet article